BertiMP3

à la découverte de quelques inédits et raretés...

Le CD Bonus de l'album 96 !!!

Les premiers exemplaires de l'album 96 (voir Discographie) ont été livrés avec un deuxième CD qui comprenait deux inédits. Cette version de l'album a été rapidement épuisée, et même si on peut le trouver parfois en occasion (dans les conventions de disques de collection, dans certains magasins spécialisés), il se fait très rare, et la maison de disques n'a pas l'air décidée à ressortir ces deux morceaux.

Voici donc pour combler votre appétit en attendant le nouvel album (ça approche, ça approche !) ces deux morceaux :

Rien n'est écrit (dans ma main)
(E. Roda-Gil, L. Bertignac)
(3.299.820 octets, 3'26", mp3 44kHz à 128 kbps)

Ce morceau n'est sorti que sur ce CD bonus. Il a ouvert bon nombre des concerts de la dernière tournée 1997-1998, et avait déjà été joué sur scène lors des tournées ayant suivi la sortie de l'album Elle et Louis, avec des paroles totalement différentes (deux versions au moins dont une s'appelait "La machine à démonter le temps") signées Louis Bertignac. Les paroles de cette version sont signées Etienne Roda-Gil, comme la plupart de celles de l'album. Louis Bertignac : chant et guitares ; Hutch Hutchinson : basse ; Sterling Campbell : batterie ; Chuck Leavell : orgue.

Pluie de Blues
(E. Roda-Gil, L. Bertignac)
(5.444.578 octets, 5'40", mp3 44kHz à 128 kbps)

Une version de ce morceau figure sur le double CD Bertignac Live. Cette version a été enregistrée en studio, à New York, avec, au piano et à l'orgue, le grandissime Chuck Leavell, claviers, entre autres, des Rolling Stones et de Eric Clapton... Le bassiste est Hutch Hutchinson, et Louis fait bien sur le chant et les guitares, mais aussi la batterie et les autres claviers.

 

96 yaourts...

En général, les paroles écrites par Louis font l'unanimité sur la bertiliste : on ADORE !

Mais l'intéressé lui-même a parfois un peu de mal à écrire les paroles de ses morceaux. Il en parle d'ailleurs longuement dans la Bertinterview (à lire ici !).

Alors, lorsqu'il écrit ses musiques, il en fait généralement des maquettes avec des paroles sonnant vaguement anglais, ce que l'on surnomme le "yaourt", en attendant que de vraies paroles lui tombent sous la plume... ou sous celles d'un autre.

Pour l'album 96, dont les paroles ont été écrites, à part un morceau, par Etienne Roda-Gil, un certain nombre de maquettes ont été ainsi enregistrées avec un chant en yaourt. Ces maquettes ont été gravées sur un CD que Louis a remis à Roda, pour qu'il écrive les paroles définitives. Avec l'autorisation de Louis, Bruno nous a remis ce CD, et vous allez pouvoir découvrir les maquettes originales de sept des morceaux de l'album, telles que Roda-Gil les a reçus, et à partir desquels il a écrit ces paroles. Un très beau cadeau, non ? ;-)

Pas cassé
(3.932.598 octets, 4'05", mp3 44kHz à 128 kbps)

Days of '96
(4.655.676 octets, 4'50", mp3 44kHz à 128 kbps)

Coeur ouvert
(3.574.812 octets, 3'43", mp3 44kHz à 128 kbps)

Sniper
(2.074.862 octets, 2'09", mp3 44kHz à 128 kbps)

Tu brilles dans le noir
(3.709.502 octets, 3'51", mp3 44kHz à 128 kbps)
(cadeau de Noël 2000 pour la bertiliste)

Le vent viendra
(5.982.152 octets, 6'13", mp3 44 kHz à 128 kbps)
(cadeau de Noël 2000 pour la bertiliste)

Je t'ai dit
(2.199.962 octets, 2'17", mp3 44 kHz à 128 kbps)
(cadeau de Noël 2000 pour la bertiliste)

 

Diverses raretés...

C'est comme ça
(2.468.618 octets, 5'52", mp3 mono 22 kHz à 56 kbps)

Les Rita Mitsouko ont invité Louis il y a quelques années lors de la dernière émission des Nuls sur Canal+ (émission intitulée "Les nuls, l'émission") le 28 mars 1992.

Le style du boss est TRES largement reconnaissable, et apporte un sacré plus à ce morceau, avec un solo halluciné... Un son très correct malgré le faible échantillonage de ce mp3.

Jumping Jack Flash
(M. Jagger - K. Richards)
(5.818.642 octets, 4'50", mp3 44 kHz à 160 kbps)

Enregistrée lors de la dernière émission de Nulle Part Ailleurs avec Nagui, le 30 juin 2000, cette version du fameux morceau des Stones est jouée avec Paul Personne (chant et guitare, évidemment !) et Nagui à la batterie. La Bertiliste était dignement représentée dans la salle, et ceux qui n'ont pu entrer dans le studio de Canal+ se sont retrouvés les uns chez les autres pour une bertisoirée mémorable...

Red House
(J. Hendrix)
(3.711.444 octets, 3'51", mp3 44 kHz à 128 kbps)

Après avoir fait la dernière de NPA en juin, Louis a récidivé en septembre, en jouant, en direct live, cette version de Red House, de Jimi Hendrix, avec un groupe nettement plus dépouillé...

Il s'agit d'un duo avec Jean-Hugues Anglade, qui était l'invité principal de l'émission, et qui joue la guitare rythmique (sur une SG standard), Louis assurant le chant et les solos sur une superbe stratocaster série L, celle de la couverture du premier album des Visiteurs, et aussi celle qui a joué à Essaouira 2000...

Nos bertireporters étaient dans le studio de Canal+, vous pouvez voir les photos de la répétition et des coulisses sur cette page.

Sympathy For The Devil
(M. Jagger - K. Richards)
(7.358.464 octets, 7'39", mp3 44 kHz à 128 kbps)

Cette version a été enregistrée en juin 2000 au Festival d'Essaouira. L'enregistrement n'est pas d'une qualité irréprochable, loin de là (enregistré au milieu de la foule sur un minidisc tenu à bout de bras !), mais cette version est particulièrement joyeuse, et étonnante : une version chantée en Arabe, par l'Orchestre National de Barbès, avec Louis Bertignac en invité, qui lâche quelques excellentes phrases à la guitare et au chant...

 

Paradis 44
(L. Bertignac et les Visiteurs)
(4.184.604 octets, 4'21", mp3 44 kHz à 128 kbps)

Magnifique cadeau de Louis Bertignac pour la Bertiliste, une version très précoce de la chanson "Paradis", avec une construction et des paroles et surtout un arrangement totalement différent de la version sortie sur l'album. Maquette faite à la maison, Louis joue tous les instruments (sauf peut-être la batterie, par Richard Kolinka, mais Louis n'en est plus très sur !...), et notamment un solo de guitare superbe.

 

Pas assez de toi
(2.550.700 octets, 3'32", mp3 44 kHz à 96 kbps)

Un duo Louis et Corine, excellente version d'un morceau de la Mano Negra. Enjoy !


    

Et bientôt bien d'autres, espérons !...


Dernière mise à jour 10/07/2001
  
Recherchez n'importe quel mot sur le site de la Bertiliste !

Mot exact résultats par page

BertiStats